Accro-che coeur.

16 mai 2017

"Burlington...nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il..."





Hy, padawan!


Aujourd'hui, je te cause d'une série dont je dévore littéralement les tomes en ce moment, c'est Rebecca Kean. Tu sais le genre de livre où tu te dis que tu vas lire "encore un chapitre et après, je ferme le livre" avant de te rendre compte que tu l'as fini en oubliant tout le reste? C'est à peu près ce qu'il se passe avec celui-ci. Je t'explique un peu pourquoi!

L'avis d'Arlé!


Qu'on se le dise, au niveau de l'histoire et des personnages, c'est pas oufissime. Ça respecte le schéma classique de la bit-lit. Mais on a quand même du mal à décoller. Va savoir, cette série est pas mal par son côté attractif! C'est très fluide, rapide à lire et on voit pas le temps passer! Même si j'ai du mal à décoller mon nez du livre actuellement, j'ai quand même pas réussi à m'immerger tout de suite.
Pour tout dire, je lis actuellement le second tome, et au vu de ça, je considère le premier plus comme une introduction à la série qu'autre chose. Je me suis pas spécifiquement attaché à un personnage en particulier, même si la relation entre Leonora et Rebecca est mignonne et rigolote par moment. Leonora me faisait un peu penser à Claudia, de Entretien avec un vampire par moments.

J'ai apprécié un point particulier de l'histoire de Cassandra O'Donnell quand même, c'est que l'héroïne est une mère célibataire (on l'apprend dans les premières pages du livre, hein, keep calm c'est pas un spoiler gigantissime). Je n'ai pas lu beaucoup de bit-lit, mais je pense que ça ne doit pas être très courant. En tous cas, ça apporte vraiment un plus au personnage de Rebecca.

Ce qui m'a un tout petit peu agacée, ce sont les personnages tellement cliché que c'en était désespérant. Heureusement qu'il y a de l'action et des petits mystères par ci, par là à explorer et exploiter pour ne pas rester bloqué dessus. Puis bon, cliché mais ça va. L'héroïne est pas non plus l'archétype de la gentille avec le syndrôme du héros, donc ça va. Mais ça demande quand même un petit temps d'adaptation.

Autant dire que fini le premier tome, avec un bébé plot twist, je me suis vite procuré le second. Si jamais tu sais pas trop quoi lire en ce début de vacances, que tu n'as pas trop envie de te prendre la tête niveau lecture, et si tu aimes le sang, les vampires et autres communautés fantastiques, les héroïnes un peu badass et les enfants choupis mais un peu flippants, cette série pourrait alors te plaire!


Mais dis-moi, toi, t'en penses quoi?

P'tits mots:

Laisser un p'tit mot: