Nous n'avons qu'une vie.

17 janv. 2017


Tsugumi Kawana est une jeune femme de 26 ans qui travaille dans une boîte de design d’intérieur. Lors d’une soirée d’un client tenant une boîte d’architecte, elle va tomber nez à nez avec son premier amour et confident quand elle était au lycée : Ayukawa. La jeune fille semble très vite retomber sous son charme. Mais lorsque ce dernier décide de partir, elle va alors se rendre compte que quelque chose a changé. En effet, Ayukawa est en fauteuil roulant à présent.







L'avis d'Arlé!


Salut, jeune jedi!

Aujourd'hui je te cause du premier tome de la très bonne série Perfect World! Tu te doutes bien au vu de la façon dont commence cet article, que celui-ci sera positif et même élogieux. C'est bien simple, il s'agit de mon premier coup de coeur de l'année!

On y suit l'histoire d'un couple atypique, de personnages un peu "cassés" comme je les aime. Tsugumi est une décoratrice d'intérieur qui manque un peu de confiance en elle et qui a mis un peu de côté certaines choses de son passé, pour les troquer contre une vie d'adulte bien rangée. De l'autre, on a Itsuki (Je tiens à préciser que je galère à retenir leur noms. Et je ne sais pas pourquoi. Voilà!), qui a un handicap avec tout ce que cela comporte de lots et de petits tracas quotidiens, à tous les niveaux, mais qui fait preuve de beaucoup de force et de ténacité. Ils étaient ensemble au lycée et des années plus tard, ceux-ci se retrouvent... Mais à l'époque, Itsuki n'avait pas de handicap. S'ensuit donc l'histoire de ces deux personnages.

Alors, promis, je vais me retenir de mettre à toutes les lignes " CE MANGA EST GENIAL, LISEZ-LE DIANTRE!". Evidemment, comme à chaque fois où j'ai un gros coup de coeur, j'ai beaucoup aimé les personnages. Ils sont touchant et ce qu'ils vivent est très fort, on arrive à ressentir ça en tant que lecteur et c'est juste super. Tsugumi est adorable, Itsuki incroyable. Mais sous la surface de ces personnages, on découvre leur forces et faiblesses cachées. C'est tellement agréable de tomber sur des personnages avec une véritable psychologie, un vrai caractère, bref: des personnages travaillés en profondeur.

J'ai adoré le dessin, même s'il m'a néanmoins un peu rappelé celui de Takano (Orange). Mais bon, on pardonne ça à Aruga, car celui est un autre très bon manga du même éditeur français!
Chose rare aussi, ce manga qui se concentre sur un thème très dur et particulier (le handicap, avec ses contraintes etc...) amène une bonne dose de réflexion sur le sujet, le rapport que l'on a avec le handicap. Cela nous amène à changer notre vision des choses un peu, et peut aussi en apprendre plus au lecteur sur ce que peut être au quotidien que de vivre avec.
On admire et on apprécie le travail de recherches sur le vocabulaire médical de la mangaka: on obtient alors un manga authentique, réaliste, qui nous apprend au passage des petites choses et nous donne une idée de ce que peut être le handicap au quotidien, et pas uniquement pour la personne qui en est atteinte. J'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux (essayez de cacher ça, dans le bus.) pas parce que c'est triste ou versé dans le larmoyant, mais parce qu'on est tellement plongé dans le manga que ça nous prend au tripes. On est auprès de Tsugumi qui essaie d'apprivoiser petit à petit ce nouvel élément dans sa vie, au prix de certains efforts. On est aussi auprès d'Itsuki, de ses doutes et de ses peurs.

Je n'ai absolument aucun point négatif à noter sur ce premier tome. Je l'ai littéralement dévoré, et j'ai très vite hâte de pouvoir lire tous les tomes suivants. Ah et la fin.... J'ai juste adoré! Touchant, beau. Bref. Gros, gros coup de coeur que je conseille à... tout le monde! 



*Ceci était la chronique la plus objective au monde


Et toi, tu penses quoi de ce titre?

Petits mots:

  1. J'ai lu les deux premiers tomes et j'ai adoré, j'ai vraiment hâte d'avoir le tome 3 entre les mains, mais je crois qu'il ne sort pas avant février :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé!
      Je pense que sitôt le tome 3 sorti et lu, on en reparlera. ^^
      Bah Fevrier c'est pas très loin! ^^

      Supprimer