Croisons-nous avec nos livres!

3 déc. 2016


Salut padawan! Aujourd'hui, je te parle de trucs d'hiver et dévarié: le bookcrossing!
Sais-tu ce dont il s'agit? Si ce n'est pas le cas, je t'explique ça ici. 😏



Comment j'ai connu le concept

Il y a quelques temps, j'ai mis le pied dans un café-librairie pour la première fois. Enfin café-librairie... Le terme n'est peut-être pas le bon. Une des particularités de ce chouette café, c'est qu'on y jouer du piano, jouer à des jeux de société.. et y lire. Mais pas que! 
A l'entrée de ce café localisé à l'intérieur de la gare, on voit à travers la vitrine un coin lecture et attente/ détente, avec un coin où de hauts meubles bibliothèques rouges trônent, garnis de livres de toutes sortes. Sur ces bibliothèques, un panneau "Le roman de gare.... à lire ou à échanger".
C'est comme ça que j'ai découvert le concept des livres voyageurs et du bookcrossing

Pour la petite histoire

C'est en 2001 qu'un américain, Ron Hornbaker, se dit "tiens, si je créait une bibliothèque mondiale?" et pof! Le site internet fut créé le 21 avril de la même année. Notre cher Ron a eut l'idée du Bookcrossing, pour s'échanger nos lectures, nos impressions dessus, bref créer du partage, de bons moments et des rencontres, à l'instar d'événement similaires: des sites d'échange/ trouvaille & libération de photographies, de billets de dollars (!) existaient déjà. Mais pas l'équivalent pour les livres. Ron, sa femme et leurs autres complices ont tenté le pari et ça marche très bien!
" Il y a actuellement 1 685 721  BookCrosseurs and 11 749 877  livres en train de voyager dans 132  pays. "
Ce phénomène s'est d'ailleurs bien exporté. Si les Etats-Unis sont là où la plupart des bookcrosseurs sont originaires (29%), les pays d'Europe ne sont pas en reste: le Royaume-Uni en compte 13% et l'Allemagne 16%. Bon, petits joueurs que nous sommes, les Français représentent 4%, quoi que c'est quand même plus que ces timides espagnols (1%). Même les coquins de Finlandais et ces fripouilles d'Australiens participent!

Le Bookcrossing a d'ailleurs fait des émules sur les mêmes thèmes, comme par exemple Libérez les livres, ou sur d'autres thèmes, comme Postcrossing.

Ce concept de partage et de rencontres, de communauté aussi s'est aussi étendu grâce à la mise en place, entre autres, des "Arbres aux livres" en France. Mais si, tu vois ce dont il s'agit! N'as-tu jamais entendu parler de ces anciennes cabines téléphoniques recyclées en mini-bibliothèques sauvages en pleine ville, par exemple? 

Comment ça marche?

Concrètement, il s'agit de livres mobiles, changeant de propriétaires un nombre de fois infini. Dans ce café dont je parle, on peut embarquer un livre trouvé sur place à condition d'en laisser en échange (l'échange équivalent, principe fondamental, ahah!). Un livre peut changer plein de fois de propriétaires et voyager de la sorte. Plusieurs fois, j'ai pu voir des romans (Le trône de fer entre autres!) en italien, en anglais ou en allemand. Des classiques, des contemporains, des livres spécialisés, pour enfants, de l'érotique, de la science-fiction.. Il y en a pour tous les goûts! 
Et parmi ces livres, certains ont une petite étiquette qui ressemble à ça: 

Résultats de recherche d'images pour « partage de livre »


Ils réfèrent au site bookcrossing.com, qui est à l'origine même du phénomène bookcrossing en France, et partout dans le monde.
Le but du bookcrossing est de ''libérer'' les livres. Plusieurs façons sont possibles, soit de manière ''contrôlée'' c'est à dire que le destinataire et le lieu sont connu de la personne qui s'apprête à relâcher le livre, soit la libération ''sauvage'': laisser le livre sur un banc dans un parc, sur la table d'un café, ... n'importe quel lieu public! 
Lorsqu'un livre est trouvé, l'étiquette qui y figure sert à signaler qu'il a été trouvé, sur le site cité ci-dessus (dite cette phrase à voix haute et très vite! 😜). On lit le livre, on écrit un commentaire histoire de dire quelques petits mots dessus et signaler sa localisation, avant de le relâcher, et ainsi de suite...
Ou bien, on choisit quels livres présents sur nos étagères on souhaite libérer, on imprime et colle une de ces chouettes petites étiquettes, où figure le code d'identification du livre, le BCID (BookCrossing IDentify) et on le relâche! 

Personnellement, je n'ai pas encore testé le bookcrossing en tant que tel, mais le principe des livres voyageurs, d'échanger un livre contre un autre, de manière un peu inatendue et toutes les possibilités que cela offre, ça m'a beaucoup plus. Du coup, j'ai décidé de m'inscrire sur le site de Bookcrossing! 

Et toi, tu connaissais? Tu veux te lancer? 😏



___________
Et si tu veux en savoir plus, voici les sources!
- Bookcrossing
- Wikipédia

P'tits mots:

Laisser un p'tit mot: