L'amour est une rosée qui humecte à la fois les orties et les lis

29 déc. 2015

Sur une île du sud de la Suède au Xe siècle, un homme vit seul à la ferme avec ses deux fils. Le chemin de ceux-ci est tout tracé : naviguer au loin, pour guerroyer au-delà des mers à l'Ouest, ou pour faire commerce sur les voies fluviales de l'Est. De l'autre côté de la Baltique, à Kiev, vivent un marchand de soie et sa famille. Radoslav rêve de devenir soldat, sa sœur Milka est une jeune fille raffinée qui joue avec ses deux esclaves : Petite Marmite et Poisson d'Or. Mais la belle ville d'Orient est sur le point de tomber aux mains des pillards. Milka et Radoslav trouveront refuge auprès de rustres navigateurs venus du Nord. Dès lors le destin des deux familles sera à jamais mêlé.

(couverture et résumé sur Livraddict)



Le viking qui voulait épouser la fille de soie est un livre dans lequel on se laisse volontiers transporter. J'ai lu il y a quelques années de ça un autre roman de l'auteure, Le mec de la tombe d'à côté et j'avais apprécié son style d'écriture et son humour tout deux assez franc. Le viking qui voulait épouser la fille de soie était l'occasion d'apprécier à nouveau  la plume de cette auteure. Autant le titre* et l'histoire m'intriguait beaucoup (et me faisait sacrément envie, même), autant j'ai été un tout petit peu déçue, car bien qu'on perçoive la plume de Mazetti, celle-ci est moins présente que je pensais. Je pense que c'est surtout à cause de la foule de détails qui tissent l'histoire durant tout son long. Mais de la part d'une auteure plutôt contemporaine, c'était quand même une agréable lecture!
L'histoire est un peu longue à s'installer, mais une fois immergée dedans, j'ai eu du mal à ne pas décrocher du livre. On est plongée au coeur de la culture viking à travers deux familles, issues de deux peuples différents: celle du fermier normand et celle du marchand de soie rus. Deux familles qui se mêleront au fur et à mesure de l'histoire, entre mystères, magie, d'amour, vengeance entre deux scènes de la vie quotidienne. 

J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur cette civilisation dont je ne savais que très peu de choses, mais qui avait toujours attiré ma curiosité (d'ailleurs, sans doute cette lecture en engendrera-t-elle d'autres sur le même thème, qui sait?). Je ne me suis pas attachée à un personnage en particulier, mais tous sont touchants par leur histoire. J'ai beaucoup aimé l'aspect "clan" des familles en fait, et les relations fortes entre leurs membres. On y découvre aussi que les femmes avaient un rôle très important au sein de leur famille et dans la communauté viking de manière générale. J'ai trouvé la relation esclaves/ maîtres intéressante, les premiers étant souvent considérés comme des membres de la famille à part entière. J'ai aussi apprécié le trio de Milka, Poisson d'Or et Petite Marmite, chacune ayant un caractère bien trempé et qui témoigne d'une solide amitié. L'histoire de Svarte m'a touché, aussi. Tous les personnages ont leur propre caractère et vécu (dont certains passages sont émouvants), tristesse et faiblesses, et l'on apprécie de les voir évoluer. Dans Le viking qui voulait épouser la fille de soie, comme dans l'autre roman que j'ai précédemment lu de cette auteure, ce sont des épreuves, des événements de la vie qui forgent les personnages, et ceux-ci évoluent, se lient ou se délient. Ses personnages n'ont rien de particulièrement exceptionnels, ils sont mêmes simples mais pourvu d'une réelle identité, et elle arrive à les rendre intéressants et attachants, et même à nous émouvoir via leur biais. C'est ce que j'apprécie beaucoup chez cette auteure, elle met vraiment en avant tous les personnages, sans en rendre un plus important qu'un autre. Ils ont tous leur places et leur rôle à jouer, leur propre petite histoire qui en créée une plus grande encore.

Même si l'histoire en elle-même n'est pas abracadabrantesque ou alambiquée, ni même épique comme on pourrait le supposer de prime abord (pas de quête d'une épée magique, pas de personnage plus héroïque qu'un autre en ayant fait ceci ou cela), celle-ci est néanmoins prenante au vu des nombreux rebondissements et révélations. Les nombreux détails historiques permettaient vraiment une immersion totale, et ajoutaient un atout dans l'histoire, néanmoins c'est une lecture qui requiert un peu de concentration du coup, mais elle en vaut la peine. J'ai bien aimé la fin, où l'on a une sorte de prologue sans en être réellement un et où l'on apprend les faits de nos protagonistes dans le temps. (Ça m'a un peu fait penser à Tolkien par rapport à certaines formulations de phrases, d'ailleurs!) 
Tout au long du livre, on sent le travail de recherche et de restitution de Mazetti, et son engouement pour les mythes et histoires de sa propre culture. Un intérêt qu'elle réussit à transmettre via son roman, et avec brio. 

En bref, Le viking qui voulait épouser la fille de soie est une belle découverte, une lecture agréable qui saura vous faire voyager et vous plonger au coeur d'intrigues dans les mers du Nord! 




*A noter que "Le viking qui voulait épouser la fille de soie, bien que ça sonne plutôt pas mal, n'est pas la traduction correcte du titre en version originale, Blandat blod, qui lui signifie sang-mêlé. A mon sens, il aurait été peut-être plus judicieux de garder ce titre (ou de faire un mix entre la traduction et le titre actuel), car autant "Sang-Mêlé", on en comprend le pourquoi, autant "le viking qui voulait épouser la file de soie", on pense savoir de qui il s'agit au début, mais au fur et à mesure de l'histoire, la théorie sur l'identité de ce viking s'effondre un peu...

Petits mots:

  1. J'aime beaucoup cette auteur nordique dont j'ai lu un certain nombre de ses romans. Je n'ai pas encore lu celui-ci mais il me fait énormément envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais ravie de savoir ce que tu en auras pensé, si tu le lis! ^^
      Quels autres livres as-tu lu d'elle?

      Supprimer
  2. Le résumé m'intrigue beaucoup car il parle d'un pan de l'Histoire que je connais peu mais que j'ai envie de découvrir. Ce que tu en dis m'incite à l'ajouter dans ma WL. Merci pour ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton passage! :)
      La civilisation scandinave et le Moyen-Âge m'intriguait, c'est la raison pour laquelle aussi, j'ai lu ce livre. Je n'en connaissais que peu tout comme toi et ça m'a permis d'en apprendre davantage!
      Je suis contente de t'avoir donné envie de lire ce roman, et suis curieuse de ton avis sur celui-ci dès lors que tu l'auras lu! :)

      Supprimer
  3. C'est une civilisation qui m'intrigue beaucoup (je suis tombée dans Thorgal étant petite, et la série Vikings a relancé mon amour), alors je pense que je serais plutôt bon public pour ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà entendu parler de Thorgal, mais j'avoue ne jamais avoir essayé. Quant à la série Vikings... disons que c'est le livre de Mazetti qui m'a donné envie d'essayer, héhé! ^^

      Supprimer
  4. J'avais vu ce titre et il m'a plu pour son côté un peu conte de fée, simple et épuré. La période viking m'intéresse (en même temps je me baigne dans la série Vikings que j'aime beaucoup) et j'aimerai bien en savoir plus en lisant des romans. Même leur mythologie est magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! C'est vrai qu'il y a ce côté un meu magique agréable. ^^
      Je viens de trouver un livre qui traite de la civiisation viking, "Les vikings" de Roger Boyer. Connais-tu?

      La mythologie est très intéressante mais je trouve que c'est plus compliqué de trouver des sources et references bibliographiques concernant cette mythologie-là comparée à certaines autres, c'est dommage...
      J'ai du mal à accrocher à la série Vikings étonnamment, mais c'est vrai qu'elle plaît à un grand nombre de gens! ^^

      Supprimer